Quel fut le premier raid automobile ?

Écrit par Issam Elyazidi

raid-automobile

Organisé en 1906, le tout premier raid automobile fut en fait une course, mais quelle course ! Il fallait relier Paris à Pékin. Au volant d’une Itala de 40 CV, le prince italien Scipion Borghese, accompagné par le journaliste Luigi Barzini gagna l’épreuve après deux mois passés à travers les steppes d’Asie centrale. Mais, plus étonnant encore, deux petites “De Dion” terminèrent en 80 jours ce parcours sans le moindre ennui mécanique.

Seize ans plus tard, en 1922, André Citroën, fondateur de la marque éponyme, organisa le premier raid automobile à travers le Sahara qui eut lieu de Touggourt à Tombouctou et qui fut intitulé la “Croisière noire“. Cette expédition rapporta de nombreux relevés topographiques, 27.000 m de films impressionnés, plus de 300 dessins, 15 albums de croquis et quelques 8000 photographies. De plus, elle a permis de rassembler des spécimens de 300 mammifères, 800 oiseaux et 15.000 insectes dont certains étaient tout à fait inconnus. Grâce à cette croisière, l’Afrique était rendue accessible à l’automobile.

Entre les deux guerres, les grands raids automobiles avaient pour objectif de sortir de leur isolement certains pays encore mal connus par l’établissement de nouvelles liaisons routières transcontinentales. En même temps, les équipages étaient chargés d’accomplir des missions sociologiques, politiques et archéologiques.

Aujourd’hui, les raids n’ont plus la même raison d’être. Ils ont été relancés par quelques “sponsors” qui prennent à leur charge la plupart des dépenses des participants épris d’aventures. Aventures des temps modernes, de la machine et de l’homme, les raids demeurent encore aujourd’hui des bancs d’essai.