Quand est née la première route goudronnée au monde ?

Écrit par Mohamed Mikou

route-goudronnée

C’est en Allemagne que fut construite, en 1914, la première route goudronnée au monde, et ce après divers essais effectués dans plusieurs pays (mélange de sable et de goudron, ou encore mélange de gravier, de sable et de bitume). Cette première section de route était comparable aux routes actuelles.

Déjà, en 1902, un ancien médecin colonial suisse du nom d’Ernest Guglielminetti avait commencé à tester la première chaussée goudronnée sur une corniche de Monte-Carlo, au nom du combat contre la poussière. Sur une piste de terre, il décide d’épandre sur une quarantaine de mètres un mélange de goudron chaud, de sable et de gravier. Or, le prix du goudron restait élevé et le projet de Guglielminetti de généraliser un tel procédé à toutes les routes fut donc ajourné.

Quelques années plus tard, on a pensé à subtiliser le goudron par le bitume, un sous-produit du pétrole obtenu après raffinage. Imperméable et insoluble à l’eau, doté d’un fort pouvoir adhésif, le bitume constitue un bon isolant phonique et thermique. La route moderne venait donc enfin de voir le jour !

Les routes existent depuis l’antiquité…

Afin d’assurer le transport des matériaux nécessaires à l’édification des pyramides, les égyptiens construisaient déjà des routes empierrées en 2600 av. J.-C. Vingt trois siècles plus tard, les romains ouvraient les premières routes d’Europe : sur un fond rocheux recouvert de sable, ils disposaient de larges dalles de pierre.

Vers la même époque, les 2250 km de la Grande Muraille de Chine sur laquelle courait une route carrossable étaient achevés.

Jusqu’au début du 20 ème siècle, nulle part au monde, les routes n’étaient prêtes à accueillir les premières automobiles. Aujourd’hui, bien du chemin a été parcouru.