Quand deux marocains décident de parcourir le monde en vélo…

Écrit par Mohamed Mikou

vélo-trois-roues-Maroc

Il s’appelle Youssef El Haouass, il a 49 ans, il est marocain et il est innovateur et développeur dans le domaine des machines à propulsion humaines et solaires. Ce natif de la ville de Tanger, diplômé en 1990 de l’institut universitaire de technologie d’Avray en 1990, a entrepris un projet entièrement audacieux : celui de parcourir le monde sur la selle d’un vélo à trois roues de sa conception avec pour compagnon Mohamed Said Jebari, un jeune athlète basketteur à mobilité réduite, qui est tout aussi marocain.

Nos deux compatriotes prendront bientôt part à un périple qui n’est pas des moindres. Ce périple sera organisé dans le cadre du road trip international intitulé “Sun Trip Lyon-Canton 2018”. Ainsi, après le Kazakhstan en 2013 et la Turquie en 2015, l’édition 2018 du Sun Trip suivra cette fois les nouvelles Routes de la Soie à l’occasion du 30 ème anniversaire de la coopération entre la ville de Lyon et celle de Canton (Guangzhou), et qui sont respectivement la 2ème plus grande ville française et la 3ème plus grande ville chinoise.

vélo-trois-roues

Les deux co-cyclistes marocains n’ont donc pas froid aux yeux :  ils vont parcourir, à partir de l’été prochain dans le cadre du Sun Trip, une dizaine de pays sur une distance de 12.000 km durant une période qui ne devra pas excéder les 100 jours. Le binôme partira de la ville de Lyon pour rejoindre la ville de Canton en Chine, après avoir parcouru la France, l’Italie, la Hongrie, la Slovénie, la Croatie, la Bosnie, la Serbie, la Bulgarie, la Turquie, la Géorgie, l’Arménie, l’Azerbaïdjan, l’Ouzbékistan, le Tadjikistan, le Kirghizistan,  le Kazakhstan, la Mongolie et la Chine.

sun-trip-2018

Il faut dire que nos deux participants marocains n’en sont pas à leur premier coup d’essai. En 2016, Youssef Haouass avait relié la ville de Guelmim à celle de Khémissat sur près de 1260 kilomètres en 2016 sur un vélo à trois roues de sa conception. En 2017, le tandem Youssef Haouass/Mohamed Said Jebari, qui s’était lié d’amitié sur Facebook trois années auparavant, se réunira pour rallier la ville de Ayoun à celle Fnideq, en passant par Marrakech, totalisant un parcours de 2000 kilomètres abattus en 15 jours.

Pour les deux participants marocains, le véritable défi sera d’attirer la lumière sur les nécessités des personnes à mobilité réduite : ” en partageant cette grande aventure avec un ami qui est lui même une personne à mobilité réduite, nous espérons prouver que les seules différences qui existent sont dans les têtes des genset que n’importe quelle personne qui se fixe des objectifs peut réussir à les réaliser si elle s’en donne les moyens… “, nous apprend Youssef El Haouass.

Le second défi avoué par les deux marocains est que le parcours sera accompli à bord d’une machine 100% marocaine, puisqu’elle a été conçue au Maroc par Youssef Haouass en personne. Notons qu’un tel projet bénéficie du soutien du laboratoire GreenLab Tanger de l’université des sciences et techniques de la ville de Détroit.

 

 

 

A suivre donc !