Ferrari et Philip Morris s’engagent pour un monde sans fumée de tabac !

Écrit par Mohamed Mikou

Ferrari 1

Philip Morris International Inc. (PMI) et Scuderia Ferrari reconduisent leur partenariat jusqu’à 2021. Leur collaboration s’étend depuis plus de 40 ans. À ce jour, le partenariat sera exclusivement axé sur la promotion d’un monde sans fumée – un monde dans lequel toutes les personnes qui continueraient à fumer passent de la forme la plus nocive de la consommation de nicotine- cigarettes – à des alternatives moins nocives scientifiquement prouvées qui sont sans fumée.

«Nous voulons donner aux 1,1 milliard d’hommes et de femmes qui fument dans le monde la possibilité de faire des choix meilleurs et plus éclairés. Nous nous engageons à utiliser toutes les ressources disponibles, y compris nos activités liées au sport automobile, pour accélérer le mouvement autour de ce changement révolutionnaire au profit des personnes qui fument, de la santé publique et de la société dans son ensemble. Nous apprécions énormément le soutien de Scuderia Ferrari dans cette cause », a déclaré le directeur général de PMI, André Calantzopoulos.

Ferrari une

Créer une conscience mondiale de l’opportunité offerte par l’innovation, la science et la technologie pour parvenir à un monde sans fumée est d’une importance primordiale. En plus de l’engagement indéfectible de PMI envers cet objectif, il est essentiel que les gouvernements, les experts en santé publique, la communauté scientifique et la société civile relèvent le défi et aident à mettre en place un plan de réglementation raisonnable. Les hommes et les femmes qui fument et les personnes qui s’en préoccupent le méritent vraiment.

« Scuderia Ferrari est le partenaire idéal pour ce défi, car il cultive un esprit de pionnier, la technologie et l’innovation dans une poursuite incessante de grandes ambitions. Notre plan n’envisage aucune communication spécifique au produit. Nous prévoyons annoncer d’autres détails dans les mois à venir», ajoute le directeur général de PMI, André Calantzopoulos.